Amortisseurs

Amortisseurs

L’amortisseur est un élément de sécurité qui permet de maintenir les roues en contact constant avec le sol. Il est également gage de confort de conduite car il absorbe toutes les vibrations liées aux imperfections de la route. Il est présent au nombre de quatre sur une voiture. 

Le système de suspension d’un véhicule comprend deux éléments : 

  • Un ressort qui supporte le poids du véhicule et absorbe les impacts de la route, le ressort préserve également l’amortisseur.
  • Un amortisseur qui régule le mouvement du ressort, il représente la dernière liaison cruciale pour assurer en toute sécurité, une trajectoire homogène. Même avec de nouveaux pneus et de nouveaux freins, la sécurité du véhicule est compromise si les amortisseurs ne fonctionnent pas convenablement, car les roues sont moins en contact avec la route.

Il existe plusieurs technologies d’amortisseurs : 

  • L’amortisseur hydraulique télescopique est le plus utilisé. Il fonctionne sur le principe physique de la dispersion des charges. Lorsque les roues d’une voiture rencontrent un obstacle ou doivent absorber le déplacement du centre de gravité (lors d’un virage par exemple), cela fait remonter un piston qui pousse un fluide (de l’huile) dans une enceinte close. C’est un orifice par lequel passe l’huile qui permet de fluidifier le mouvement de l’amortisseur. 
  • L’amortisseur oléopneumatique ou hydropneumatique fonctionne sur le même principe mais avec une seule chambre pneumatique. Une partie est remplie avec de l’huile, l’autre avec de l’azote. 
  • L’amortisseur hydractif repose sur le système hydropneumatique mais le conducteur peut moduler la pression du liquide pour calibrer le comportement de son véhicule (LHM pour les véhicules Citroën).

 

Comment optimiser la durée de vie de ses amortisseurs ? 

Les amortisseurs et les ressorts subissent de plein fouet les intempéries telles que la pluie, la saleté et le sel dispersé sur les routes en période hivernale. Cela peut entraîner de la corrosion et affaiblir leurs performances. C’est pourquoi ils doivent être vérifiés tous les 30.000 km. Les amortisseurs et les ressorts doivent toujours être installés par paire.

 

Quand remplacer vos amortisseurs ? 

Plusieurs symptômes doivent vous conduire à consulter un professionnel : 

  • Votre volant vibre en ligne droite et ce, sans freiner ;
  • Votre voiture est sensible aux rafales de vent latéral ;
  • La tenue de route est difficile dans les virages ou lors de changement de direction ;
  • Au freinage, l’avant du véhicule à tendance à s’affaisser ;
  • Des fuites d’huile apparaissent au niveau des amortisseurs ;
  • Vos pneus s’usent de manière irrégulière. Il peut arriver qu’un amortisseur usé provoque une usure irrégulière des pneumatiques. Ce diagnostic peut être aussi dû à un mauvais réglage de la géométrie du véhicule ou à un sur ou sous gonflage des pneus ;
  • La tige d’amortisseur est oxydée ;
  • Le joint d’étanchéité est usé et provoque une fuite d’huile irréversible ;
  • Les fixations de l’amortisseur sont détériorées ou cassées ce qui rend l’amortisseur dangereux car il peut se rompre à tout moment ;
  • le corps d’amortisseur est déformé.

 

Comment vérifier l’état de vos amortisseurs ? 

Seul un professionnel peut effectuer un contrôle complet de vos amortisseurs. Il s’agit d’un point de contrôle qui engage votre sécurité et pour être réalisé correctement nécessite une réelle expertise mécanique ainsi qu’un matériel adapté.  Prenez conseil auprès d’un de nos experts SiliGom

Les amortisseurs peuvent être remplacés seuls ou avec les éléments complémentaires:

  • Les ressorts ;
  • Les coupelles d’amortisseurs appelés aussi kit de suspension ;
  • Les soufflets, permettant de protéger de la poussière les tiges d’amortisseurs.

 

Comment choisir vos amortisseurs ? 

A chaque véhicule ses amortisseurs. Attention, les amortisseurs avant sont différents de ceux placés à l’arrière du véhicule. SiliGom a sélectionné les plus grandes marques d’amortisseurs pour votre véhicule. Il est important d’avoir des amortisseurs de bonne qualité. 

 

Le saviez-vous ?  

Sur 100 mètres d’autoroute, un amortisseur peut osciller plus de 500 fois.
Les amortisseurs évitent les effets de tangage (balancier d’avant en arrière), de roulis (balancier de droite à gauche), de lacet (dérive de côté) et de plongée (piquée de l’avant du véhicule).