Triangle de suspension

Le triangle de suspension est une pièce mécanique faisant partie du système de liaison au sol. Le triangle de suspension, ou bras de suspension, permet de guider les roues et les maintenir perpendiculaires à la route. Le triangle de suspension fait également la jonction entre le châssis et la roue par l’intermédiaire d’un axe côté châssis et d’une rotule côté roue. Il s’agit d’un élément essentiel de sécurité puisque le triangle de suspension garantit la stabilité du véhicule en ligne droite et en manœuvre. Deux types de triangle de suspension équipent les voitures de tourisme : les triangles de suspension simples dit Mac Pherson (les plus répandus) et les doubles triangulations. La solution Mac Pherson est la plus simple et la moins coûteuse. C'est ce qui est monté sur l'avant de la plupart des véhicules. La double triangulation est beaucoup plus utilisée sur les véhicules haut de gamme et les véhicules sportifs.

Il est important de faire contrôler régulièrement les triangles de suspension, car lorsqu’ils sont  défectueux, les pneus et amortisseurs s’useront de façon prématurée.

 

Quand changer le triangle de suspension ? 

  • Après un choc violent (accident). Généralement les triangles de suspension supportent assez bien les chocs légers (trottoir) s’ils ne sont pas répétés; 
  • Un défaut de fonctionnement de la rotule ou du silentbloc peut aussi amener à changer le triangle de suspension. Il est parfois possible de changer uniquement les éléments défaillants ;
  • Si le véhicule dévie, à gauche ou à droite, en ligne droite, au freinage, et à l’accélération ;
  • Si un bruit de craquement se fait entendre lors de passage d’obstacles (dos-d’âne, nid-de-poule, voie ferrée…).

 

Le saviez-vous ? 

Les éléments du côté droit d’un véhicule ont tendance à s’user plus vite que le côté gauche. Cela est dû au sens de circulation (trottoir, rond point…).